Musée Cal Mateu

Installé dans une magnifique ferme du 18e siècle, Cal Mateu-Musée de Cerdagne est un bel exemple des grandes exploitations agricoles cerdanes.

L'histoire du domaine est intimement liée à l’histoire du territoire. Au 17e siècle, la signature du Traité des Pyrénées (1659) divise la Cerdagne en deux, entre France et Espagne.

De modeste ferme à vaste domaine, la maison, propriété de la famille Sicart, s'enrichit peu à peu, pour être à la hauteur de ce lieu de représentation du pouvoir royal. En effet, durant 100 ans, les Sicart, de père en fils, ont la charge de viguier, représentant du roi de France pour la Cerdagne. Les remous de la Révolution française faisant disparaître la charge de viguier, le domaine connaît alors d’autres destinées. En 1810, il est vendu à un commerçant barcelonais prospère, Mathieu Riu, et il prend son nom actuel : Cal Mateu.

Néanmoins, le domaine conserve son activité agricole jusqu’aux années 90, période où Jacques et Marie Bragulat, fermiers des lieux depuis 1952, prennent leur retraite.

Site doublement labellisé, (Monuments Historiques 1984 / Musée de France 1997), Cal Mateu-Musée de Cerdagne, avec son étonnant jardin potager d’altitude, vous raconte à son tour l’histoire du domaine et de notre territoire. Au travers de ses collections essentiellement agricoles, présentées dans les expositions permanentes ou temporaires, ses visites guidées, ses activités culturelles ou ses animations, découvrez les nombreuses facettes de la Cerdagne, son histoire, sa frontière, ses richesses et ses évolutions au fil des siècles.

Informations pratiques

                                Découvrez Cal Mateu-Musée de Cerdagne !                            

Les visites guidées

Complémentaires aux expositions, elles vous feront découvrir l'histoire de la Cerdagne au fil du temps, sa frontière, son agriculture, ses activités socio-économiques mais aussi les rôles et usages de cette ancienne bâtisse depuis sa construction jusqu'au Musée d'aujourd'hui...

LE JARDIN POTAGER D’ALTITUDE
Un espace privilégié où se mêlent quiétude et savoir-faire.
Longtemps garde-manger indispensable, il est aujourd’hui un espace de conservation de variétés anciennes et locales, ainsi que de plantes vivrières retraçant l’histoire de l’agriculture en Cerdagne. Outre les légumes, y sont présentées des plantes fourragères et des céréales, destinées à la nourriture des animaux de la ferme.
Les pratiques culturales mises en place sur le jardin veillent au respect de la terre. De plus, le jardin potager s’inscrit dans une démarche de transmission des savoirs autour du jardinage, des légumes, mais aussi de leur utilisation en médecine populaire.
En altitude, le rythme des saisons est un peu décalé et en hiver, le jardin s’endort sous la neige. Ce repos permet à la terre d’exprimer toute sa générosité dès l’arrivée du printemps.